Directeur des vols – le chef d’orchestre des meetings de l’air

Partager

Favoris

Cette année, deux meetings de l’air sont organisés par l’armée de l’air, l’un sur la base aérienne d’Evreux les 16 et 17 juin et l’autre sur la base aérienne de Nancy les 30 juin et 1er juillet. A cette occasion, nous vous proposons de découvrir un aspect méconnu des rôles que peuvent parfois endosser les pilotes aux côtés des contrôleurs aériens, celui de directeur des vols.

Sur une base aérienne, les pilotes occupent quotidiennement et à tour de rôle la fonction de directeur des vols. Positionnés à la tour de contrôle, il leur revient de décider d’autoriser ou non les vols en fonction de divers paramètres tels que l’état de la piste et la météo. En cas de difficulté technique rencontrée par un pilote militaire au cours de sa navigation, le directeur des vols peut intervenir pour assister l’équipage par radio dans la gestion d’une panne.

Dans le cadre d’un meeting de l’air, le rôle du directeur des vols est un peu différent. Il est nommé bien en amont de la manifestation et commence, plusieurs mois auparavant, par vérifier l’adéquation entre la plateforme d’accueil et l’ensemble de la réglementation. Puis il s’assure de la protection de l’ensemble des participants en créant, autour de la zone d’évolution une bulle de protection appelée : zone réglementée temporaire (ZRT). Cette ZRT empêche tout autre trafic aérien qui pourrait parasiter les évolutions durant la journée.

Les meetings de l’air reçoivent une quantité considérable d’appareils de types très différents : aéronefs à moteurs, à pistons, électriques, turbomachines, turboréacteurs, anciens, modernes, gros porteurs, chasseurs, lents, rapides… Ces machines sont pilotées autant par des militaires que des civils, français et étrangers, amateurs comme professionnels. Il est donc important que le directeur des vols se familiarise rapidement avec l’ensemble du plateau aérien et qu’il étudie scrupuleusement chaque fiche de présentation. Cela lui permet de prendre en considération les contraintes de chacun et de s’assurer de la conformité des prestations avec la réglementation en vigueur.

Son rôle est également de vérifier que chaque participant dispose bien des qualifications requises. Il prend contact avec les représentants des équipes de voltiges, les reçoit si nécessaire et les assiste dans leurs diverses démarches telles que l’inspection des lieux, des pistes, des zones d’évolutions. Il les informe des règles de vol, règles de sécurité et règles particulières liées à la manifestation, telles que les horaires, axes et position du public.

L’autorité du directeur des vols s’étend à tous les équipages participants à la manifestation aérienne. Pendant toute la durée du meeting, il est présent à la vigie, assisté des contrôleurs aériens pour garantir la conformité des présentations avec la sécurité des vols, le programme et les fiches de présentation déposées et approuvées. Il a autorité pour sanctionner les comportements inconvenants si les circonstances l’exigent.

Faire appliquer la réglementation, garantir la sécurité des vols, sont bien entendu les principales missions du DV. Toutefois, son rôle tient autant de celui du « chef d’orchestre » que de celui du gendarme, contribuant, par l’assemblage des différentes partitions, à la réalisation d’un concert, toujours unique et magistral.

 

Trouver le bureau Air du CIRFA le plus proche de chez vous.

 

Cette année recrutement exceptionnel de 82 de pilotes de chasse, transport, hélicoptères ou navigateurs officiers systèmes d’armes avec un BAC de tout type ! Dépêchez-vous il reste encore quelques places disponibles !

Pour nous rejoindre, renseignez-vous auprès de nos conseillers près de chez vous, ou postulez maintenant