Fusiliers commandos de l’air – besoins en recrutement

Partager

Favoris

Vous avez entre 17 et 30 ans et vous possédez au minimum un niveau de fin de classe de 3ème ? Découvrez les métiers de la sécurité protection, dans lesquels l’armée de l’air recrute actuellement !

- Equipiers fusilier de l’air et équipiers fusiliers parachutiste de l’air

- Equipiers maître-chien de l’air et équipiers maître-chien parachutiste de l’air
 

Etre fusilier commando dans l’armée de l’air ne consiste pas seulement à assurer la protection des installations et des personnes de l’armée de l’air sur les bases aériennes ! C’est aussi avoir l’opportunité d’effectuer des opérations extérieures et des détachements dans le cadre de grandes manifestations telles que le salon du Bourget ou lors de missions d’entraînements à l’étranger.

Vous aurez également la possibilité de passer des qualifications afin d’évoluer dans le métier. Parmi elles, la qualification Nedex (neutralisation, enlèvement et destruction d’explosifs) ou encore tireur de précision  (tireur délite).  

Après des tests d’évaluation, le fusilier commando de l’air peut aussi accéder au statut de sous-officier (fusilier parachutiste de l’air). Il lui revient alors de commander une patrouille de militaires techniciens de l’air (MTA), de gérer  les phases d’instruction, les plannings, mais aussi de préparer les groupes d’intervention.

 

Vous avez un BAC à BAC + 3 ? Découvrez également tous nos autres métiers de la sécurité-protection ! Formations gratuites et rémunérées.

Pour nous rejoindre, renseignez-vous auprès de nos conseillers près de chez vous, ou trouvez votre CIRFA.

 

© Amy Shore

visuel