Interview de Guillaume – Réserviste et Cadet de l’air

Partager

Favoris

Nous avons rencontré Guillaume, un jeune réserviste de la base aérienne de Tours, qui pu bénéficier la semaine dernière d’un vol en avion de chasse Alphajet,  grâce au dispositif « Cadet de l’air ». Découvrez le « avant » et « après » !

 

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Guillaume ! J’ai 17 ans, bientôt 18.

 

Quel est ton niveau scolaire ?

J’ai un Bac scientifique obtenu cette année.

 

Comment devient-on Cadet de l’air ?

Il faut faire une demande auprès de la fédération Française d’Aéronautique (FFA), qui délivrera une attestation qui devra être transmise au Centre Etudes, Réserves et Partenariats de l’armée de l’air (CERPA), si acceptation, la Période Militaire d’Initiation et de Perfectionnement à la Défense Nationale (PMIP-DN) se fera dans le cadre du dispositif des Cadets de l’air.

 

Comment te sens- tu avant le vol ?

Il y a plusieurs sensations qui se mélangent, un peu de hâte,  ça fait 17 ans que j’en rêve, c’est une chance de voler sur avion à réaction de chasse, ce n’est pas un avion d’aéroclub on franchit un pas ! Et un peu d’appréhension aussi, on ne sait pas à quoi on s’attend !

 

Quelle est la préparation à faire avant le vol ?

Avant le vol, il y a une visite médicale et une formation de 3 heures appelée « Simusiège » sur le fonctionnement du siège éjectable, sur la composition de paquetage de survie, sur l’installation dans le cockpit avec l’aide du mécanicien…

 

…………………………………………………………………

 

Quelles sont tes sensations après le vol ?

Un peu de fatigue quand même… c’est assez physique mais juste magnifique de passer au-dessus  des nuages, on a fait une belle percée ! Après, on a fait un passage bas au-dessus de Saumur ! Une super expérience !

 

Que veux-tu faire plus tard ?

Je souhaiterais devenir pilote de chasse, je fais tout pour y arriver, on verra comment ça se passe !

 

Que voudrais- tu dire aux jeunes qui veulent faire comme toi ?

Ils n’ont rien à perdre …au contraire ! C’est un énorme coup de pouce de pouvoir être intégré à l’ école de chasse de la base de Tours et de pouvoir bénéficier d’un vol en Alphajet , c’est que du bonus !

 

Découvrez l'armée de l'air autrement

Cadets de l'air 

 

visuel