La vie dans l’armée de l’air

Contrats et carrière

A leur engagement, la majorité des aviateurs ont un statut contractuel (contrat de 1 à 10 ans selon les filières). Qu’il s’agisse d’acquérir une première expérience ou de réaliser une carrière longue, l’armée de l’air propose à chacun la possibilité de construire de véritables parcours et offre de nombreuses opportunités d’évolution professionnelle.

Diversité

L’armée de l’air fédère autour de ses pilotes plus de 50 métiers faisant appel à des compétences variées : des mécaniciens avions aux contrôleurs aériens, en passant par les commandos parachutistes, les techniciens réseaux et télécoms ou les spécialistes du renseignement. Experte de la 3e dimension, l’armée de l’air est technique, moderne, innovante. Les aviateurs sont à cette image : en phase avec la société d’aujourd’hui, ils présentent une grande diversité de profils, de compétences, de parcours qui font la richesse de l’armée de l’air et sont la garantie de son efficacité.

Disponibilité et mobilité

« Disponible en tout temps et en tout lieu » : un des fondements du statut militaire. Tout aviateur est amené à exercer son métier dans des conditions particulières, exigeantes. Quand les circonstances l’imposent, l’armée de l’air doit pouvoir compter sur l’engagement sans faille de son personnel, que ce soit en France ou en opérations extérieures. Cette disponibilité se double d’une notion de mobilité qui, pour répondre aux besoins du service, peut impliquer des mutations géographiques. Celle-ci est étudiée en fonction des profils et parcours des personnes concernées et, autant que possible, selon leur souhait.

Rigueur

Valeur clé du milieu aéronautique, la rigueur est inhérente à tous les aspects de la vie des militaires de l’armée de l’air. Rigueur professionnelle, afin de remplir au mieux les missions qui leur sont confiées. Rigueur dans la qualité du service rendu, en se montrant toujours à la hauteur de la tâche à accomplir. Rigueur dans le comportement individuel, qui implique d’être exemplaire et de respecter certaines règles élémentaires en toutes circonstances.

Vie privée

Halte aux idées reçues : en dehors de leur activité professionnelle, la vie privée des militaires est identique à celle de chaque Français ! Ainsi, par exemple, la grande majorité des aviateurs ne loge pas sur une enceinte militaire et habite à sa convenance dans le secteur civil. L’état de militaire impose cependant un devoir de réserve et, dans certains cas, une obligation de secret professionnel. C’est particulièrement vrai dans l’usage personnel que les ressortissants de la Défense ont des réseaux sociaux, sur lesquels une certaine forme de mesure et de discernement est de rigueur.

Parcours professionnels

Militaires du rang

grades Militaires du rang

Militaires techniciens de l’air

  • Recrutement permanent
  • 1er contrat de 4 ans (5 pour les équipiers pompiers) renouvelable par contrats successifs de durée variable jusqu’à 19 ans de service


Conditions particulières

Etre âgé(e) de moins de 30 ans à la date de la signature du contrat. Justifier d’un niveau scolaire allant de la fin de la 3e à la terminale de l’enseignement général ou technologique, être titulaire d’un CAP, BEP ou baccalauréat professionnel.


Déroulement de la formation

Formation militaire : 8 semaines au Centre de préparation opérationnelle du combattant de l’armée de l’air (CPOCCA) à Orange (Vaucluse).

Formation professionnelle : Durée variable selon les métiers, soit dans un centre de formation de l’armée de l’air, soit directement au sein de l’unité d’affectation sous la responsabilité d’un cadre spécialiste du métier.

Progression

progression
À savoir

En fonction de la spécialité, connaissance de la base aérienne d’affectation dès le dépôt de candidature.

 

Volontaires Militaires du rang

  • Recrutement permanent
  • 1er contrat d’1 an renouvelable


Conditions particulières

Être âgé(e) d’au moins 17 ans à la date du dépôt de candidature et de 26 ans au plus à la date de signature du contrat. Justifier d’un niveau scolaire allant de la 3e au baccalauréat professionnel.


Déroulement de la formation

Formation militaire : 8 semaines au Centre de préparation opérationnelle du combattant de l’armée de l’air (CPOCAA) à Orange (Vaucluse).

Formation professionnelle : Directement au sein de l’unité d’affectation, sous la responsabilité d’un cadre spécialiste du métier.


À savoir

Les volontaires militaires du rang sont recrutés dans divers domaines en fonction des besoins de l’armée de l’air : protection-défense, secrétariat, restauration… Le volontariat peut constituer une première expérience professionnelle intéressante pour découvrir un métier, l’armée ou l’environnement aéronautique.

 

Sous-officiers

grades Sous-officiers

  • Recrutement permanent
  • Contrat initial de 5 ou 6 ans en fonction des spécialités, renouvelable avec possibilité d’accès au statut de carrière


Conditions particulières

Etre âgé(e) de moins de 25 ans (moins de 30 ans pour certaines spécialités) à la date de signature du contrat.

Etre titulaire au minimum d’un baccalauréat.


Déroulement de la formation

Formation militaire : 16 semaines à l’escadron de formation militaire

(EFM) de l’École de formation des sous-officiers de l’armée de l’air (EFSOAA) à Rochefort (Charente-Maritime).

Formation professionnelle : Durée variable selon la spécialité, au sein d’une école militaire de spécialisation (à Rochefort, Mont-de-Marsan, Cazaux, Bourges…).

Progression

progression

Officiers

Grades

Les officiers de l’air sont les officiers appartenant au personnel navigant : pilotes de chasse, de transport ou d’hélicoptère et navigateurs-officiers systèmes d’armes (NOSA).

 

Les officiers des systèmes aéronautiques désignent les officiers des filières techniques, cadres et ingénieurs spécialisés dans la maintenance aéronautique, les systèmes d’information et de communication, les télécommunications, etc.

 

Les officiers des bases de l’air regroupent les officiers de diverses filières : contrôle aérien, renseignement, protection-défense, défense sol-air, administration-RH, etc.

 

Officiers de carrière

Officiers de l’air, officiers des systèmes aéronautiques et officiers des bases de l’air

  • Recrutement sur concours, selon niveau d’études et diplôme
  • Statut de carrière (seul recrutement hors statut contractuel)


Conditions particulières

Etre âgé(e) de 22 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours

(25 ans pour le concours sur titres).

Justifier de l’obtention du diplôme demandé selon le type de concours.

Etre médicalement apte pour le(s) corps d’officier postulé(s).


Déroulement de la formation

Formation militaire et professionnelle : 3 ans (1 an pour le concours sur titre) à l’École de l’air à Salon-de- Provence (Bouches-du-Rhône).

Concours sur épreuves CPGE ou concours niveau licence, option « Sciences » :

  • formation pluridisciplinaire de 3 ans validée par un diplôme d’ingénieur
  • formation professionnelle complémentaire

Concours niveau licence, option « Sciences politiques » :

  • formation pluridisciplinaire de 3 ans validée par un diplôme de l’École de l’air valant grade de master, en partenariat avec l’IEP d’Aixen-Provence
  • formation professionnelle complémentaire

Concours sur titres :

  • formation pluridisciplinaire d’1 an et accès au statut d’officier de carrière de l’École de l’air


À savoir

Toutes ces formations permettent d’acquérir des compétences en tant que combattant et chef militaire, dirigeant, expert du milieu aéronautique et spatial.

 

Officiers sous contrat du personnel navigant (OSC PN)

Officiers de l’air

  • Recrutement permanent
  • Contrat initial de 10 ans, renouvelable jusqu’à 20 ans de service


Conditions particulières

Etre âgé(e) de moins de 25 ans à la date de signature du contrat.

Justifier au minimum d’un baccalauréat.


Déroulement de la formation

Formation militaire initiale, formation en anglais et formation aéronautique théorique : à l’Ecole de l’air à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône).

Formation spécialisée au vol pour l’obtention du brevet de pilote ou de navigateur : sur différents sites de l’armée de l’air selon l’orientation.

Durée totale des formations : 2 à 3 ans.

 

Officiers sous contrat du personnel non navigant (OSC PNN)

Officiers des systèmes aéronautiques, officiers des bases de l’air

  • Recrutement ponctuel, en fonction des postes proposés
  • Contrat initial de 3 ans, renouvelable jusqu’à 20 ans de service


Conditions particulières

Etre âgé(e) de moins de 30 ans à la date de signature du contrat.

Justifier au minimum d’une licence universitaire ou d’un autre diplôme de niveau II.


Déroulement de la formation

Formation militaire initiale : 12 semaines à l’Ecole de l’air à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône).

Formation professionnelle : Selon les spécialités.

 

Volontaires aspirants

  • Recrutement permanent
  • Contrat d’1 an, renouvelable


Conditions particulières

Etre âgé(e) d’au moins 17 ans à la date de dépôt de candidature et de 26 ans au plus à la date de signature du contrat.

Justifier d’un bac +2 ou plus.


Déroulement de la formation

Formation militaire : 4 semaines à l’Ecole de l’air à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône).


À savoir

Les volontaires aspirants sont recrutés dans divers domaines en fonction des besoins de l’armée de l’air : informatique, communication, droit, finances… Le volontariat peut constituer une première expérience professionnelle, par exemple dans le cadre d’une année de césure.

 

ça peut vous intéresser