Découvrez l'armée de l'air autrement

Au-delà de l’enjeu de recrutement, l’armée de l’air mène de nombreuses actions au profit des jeunes pour les accompagner dans un moment de leur scolarité, dans leur parcours de citoyenneté ou dans leur passion de l’aéronautique. En-dehors des journées défense et citoyenneté (JDC), l’armée de l’air accueille chaque années plus de 55.000 jeunes dans le cadre de ses différents dispositifs.

Stages et volontariats

Les bases aériennes reçoivent régulièrement des stagiaires, collégiens, lycéens et étudiants, pour des stages d’une durée d’1 semaine à 6 mois. Les contrats de volontariat, d’une durée d’1 an, peuvent aussi constituer une alternative au stage longue durée (notamment dans le cadre d’une année de césure pour les jeunes diplômés).

+ d’infos auprès des bases aériennes.
Pour les stages étudiants, consulter également le site de la Commission armées jeunesse

Service civique

[18-25 ans]
Ce dispositif permet de réaliser une mission citoyenne (sport, culture, environnement, mémoire et citoyenneté…) dans l’environnement aéronautique militaire. Elle s’effectue sur une période de 6 à 12 mois, incluant 2 mois de phase de préparation. Le volontaire est indemnisé à hauteur d’environ 570 €/mois.

+d’infos sur service-civique.gouv.fr

Période militaire d’initiation ou de perfectionnement à la défense nationale (PMIP-DN) 

Ce dispositif, ouvert à tous sans condition de diplôme, est une formation gratuite pour découvrir l’esprit de défense et le monde des aviateurs. Sur une période de 7 à 12 jours, pendant les vacances scolaires, les jeunes pratiquent diverses activités militaires dans un environnement aéronautique extra-ordinaire. Cette formation peut être notamment poursuivie par un engagement comme réserviste opérationnel ou citoyen.

Réserve opérationnelle

[minimum 17 ans]
Après une formation militaire et professionnelle, le réserviste opérationnel est intégré au sein d’une unité de l’armée de l’air et contribue à ses missions en tant que « militaire à temps partiel » (protection des installations militaires, participation à Vigipirate et Sentinelle…). L’engagement à servir dans la réserve (ESR) correspond à un contrat rémunéré de 10 à 30 jours par an, signé pour une durée de 1 à 5 ans et renouvelable sous conditions d’âge. Différents avantages sont associés à ce dispositif (allocation d’études, financement du permis B, prime de fidélité…).

Brevet d’initiation aéronautique (BIA)

L’armée de l’air participe activement à ce dispositif (cours, visites de bases, bons de vol…). Le diplôme sanctionne une formation de 50 heures dispensées par des professeurs certifiés. Gratuite et ouverte à tous, elle permet aux élèves d’apprendre les bases de l’aéronautique (météorologie, aérodynamique, étude des aéronefs, réglementation, sécurité des vols, histoire aéronautique…), de découvrir son environnement et de réaliser un vol de découverte. L’obtention du brevet ouvre de multiples opportunités, dont une bourse d’aide à la formation pratique de pilote d’avion ou de planeur. L’expérience peut être poursuivie au sein de l’armée de l’air par le biais des Cadets de l’air.

+d’infos sur monbia.fr. Se rapprocher de son académie pour connaître la liste des collèges et lycées participant au dispositif.

Cadets de l’air

[16-30 ans]
NB : Dispositif réservé aux licenciés d’un aéroclub affilié la FFVV* ou à la FFA*

L’armée de l’air propose aux jeunes qui préparent leur brevet de pilote civil de découvrir l’environnement aéronautique militaire « en immersion » et de bénéficier du parrainage d’un aviateur expert en aéronautique. Le parcours, qui se déroule sur une période de 2 ans, permet d’obtenir le diplôme de Cadet de l’air et de servir en tant que réserviste au sein d’unités aéronautiques.

*Fédération française de vol à voile - Fédération française d’aéronautique