Sécurité et protection

Equipier fusilier de l'air

Assurer la protection de la force aérienne sur le territoire national comme sur des théâtres d’opérations extérieurs (bases aériennes ou détachement)…

MTA

A partir de la 3ème

Contrat initial : 4 ans

Postuler être contacté

Les conditions d'accès

  • Nationalité française
  • Moins de 30 ans à la date de signature du contrat
  • Niveau scolaire : le statut de militaire technicien de l'air (MTA) est accessible à partir d'un niveau 3ème. Des qualifications particulières peuvent être demandées dans certains métiers (voir avec un conseiller de votre CIRFA).  

Partager

Favoris

Equipier fusilier de l'air

Son rôle

  • Assurer la protection de la force aérienne sur le territoire national comme sur des théâtres d’opérations extérieurs (bases aériennes ou détachement).
  • Effectuer des patrouilles afin de dissuader, détecter et intervenir pour retarder et neutraliser, par les armes si nécessaire, tout acte de malveillance à l’encontre des installations opérationnelles de l'armée de l'air.
  • Contrôler des accès aux points les plus sensibles.
  • Mettre en œuvre diverses techniques de combat : emploi des armes (tir de combat, tireur de précision, tireur d’élite, tireur 12,7 mm sur véhicule d’intervention blindé), techniques d’autodéfense, techniques commandos.
  • Possibilité de devenir commando parachutiste en unité d’intervention, après avoir réussi en interne les tests d’évaluation.

La bonne voie pour vous si

  • Vous accordez une grande importance à la défense et à l’éthique.
  • Vous recherchez le sérieux et la rigueur pour un métier qui manipule de l’armement.
  • Vous avez le goût à l’effort et les qualités physiques d’endurance pour les patrouilles de jour et de nuit.
  • Vous recherchez le sens du devoir et les valeurs de l’esprit d’équipe.
  • Vous souhaitez éventuellement pratiquer le parachutisme militaire.

100 DÉCOLLAGES SUR
ALERTE RÉELLE PAR AN

C'est la "posture permanente
de sûreté"

Les perspectives d'évolution

  • De grade d'aviateur jusqu’au grade de caporal-chef après 4 ans de service.
  • Possibilité de devenir sous-officier après tests de sélection (entre la 3ème et 5ème année de contrat) et sur dossier (entre la 12ème et la 15ème année de contrat).
  • Accès à des emplois de plus en plus spécialisés via brevets et qualifications. Sur prospection et volontariat, le militaire affecté en unité de protection peut rejoindre une unité d’intervention.

La rémunération

  • A l’entrée en école (aviateur) 1 278 € net
  • A l’obtention du grade de caporal 1 360 € net
  • A l'obtention du grade de caporal-chef 1 385 € net
Solde au 1er janvier 2018 pour un célibataire.
Montants non contractuels susceptibles de modifications.
Partagez cette page