Le sergent Priscilla participe à son premier déploiement extérieur

21 janvier 2020
Partager
Christina

Le sergent Priscilla participe à son premier déploiement extérieur dans le cadre de l’opération Chammal sur la base aérienne projetée (BAP) au Levant.
Au sein du détachement de sécurité incendie et sauvetage, elle fait partie des 12 pompiers de l’air dont la mission est d’assurer aussi bien la protection des avions et des équipages que celle des infrastructures et du personnel de la base.

Après un baccalauréat littéraire et des études universitaires, Priscilla décide de s’engager dans l’Armée de l’air en 2017: « Les attentats de 2015 ont renforcé mon projet de devenir militaire. Ayant suivi une formation d’agent de sécurité incendie dans le civil et étant pompier volontaire, j’ai choisi naturellement la spécialité de pompier. » Engagée en qualité d’élève sous-officier, elle va suivre le cursus de formation militaire de 5 mois puis sa formation de « pompier de l’air » dans un centre spécialisé pendant 6 mois. Elle sera finalement affectée sur une base aérienne du centre de la France. Après quelques mois en unité, en raison de ses compétences et de son professionnalisme, elle est désignée pour participer à l’opération Chammal sur la base aérienne projetée au Levant.

« Au Levant, la mission de pompier est la même qu’en métropole. En intervention, nous sommes sous les ordres du chef des secours qui coordonne l’ensemble des éléments. A mon niveau, je suis le chef d’un véhicule d’intervention avec un équipier dont je suis également responsable si notre équipe doit débarquer pour porter assistance à un aéronef et son équipage. »

C’est une « première opérationnelle » pour Priscilla, mais elle est parfaitement consciente de l’importance de sa mission : « Ici, sur la base aérienne projetée, nous sommes en première ligne des opérations. Avec les avions qui effectuent des missions quotidiennement au-dessus du théâtre, nous sommes donc au cœur de l’opérationnel. Cette désignation pour une première opération extérieure, je l’ai vécu comme une récompense, une occasion supplémentaire de faire mes preuves. C’est surtout l’aboutissement de plusieurs années de formation et pour l’instant le point culminant de ma carrière militaire ».

Vous aussi devenez pompier de l'air avec ou sans le BAC ! Pour nous rejoindre, renseignez-vous auprès de nos conseillers près de chez vous, ou contactez votre Bureau AIR !
Vous avez un BAC +3? Devenez officier pompier.