Informatique

Ingénieur cyberdéfense

Poste n° 2020-225
BAC+3
Partager

Description du poste

Au sein de la division conduite du CACC, vous êtes chargé, en cas d'événement cyber :

  • d'assurer un niveau de synthèse de la situation au profit des autorités de l'armée de l'air et du COMCYBER ;
  • d'identifier les impacts technico-opérationnels de l'incident et des mesures prises ;
  • de décliner les ordres et consignes vers les spécialistes engagés dans les actions de caractérisation et de remédiation ;
  • de coordonner les actions de cyberdéfense avec les autres opérations en cours. En dehors des phases de réponse à un incident, vous contribuez à l'organisation opérationnelle des capacités de lutte informatique défensive de l'armée de l'air.

UNITÉ D'AFFECTATION

Etat-major opérationnel air / Centre Air de conduite cyberdéfense (CACC)

Au sein de l'Etat-major opérationnel AIR et en étroite collaboration avec le commandement de la cyberdéfense (COMCYBER) de l'Etat-major des armées (EMA), le CACC est chargé de la planification et de la conduite des opérations de cyberdéfense au sein de l'armée de l'air. Chargé du pilotage général de la fonction cyberdéfense au sein de l'armée de l'air, le CACC anime la fonction préparation opérationnelle pour les capacités de lutte informatique défensive des forces de l'armée de l'air. Cela se traduit par le suivi de la formation et de l'entrainement des personnels de renfort et d'intervention, la préparation et la conduite d'exercices comprenant un volet cyber ainsi que la gestion de la fonction retour d'expérience.

UNITÉ

Hexagone Balard 

Profil recherché

DIPLÔME – FORMATION

  • vous êtes titulaire d'un bac+3 ou équivalent

CONDITIONS PARTICULIÈRES

  • vous avez la nationalité française
  • vous avez moins de 30 ans à la date de signature du contrat
  • vous aurez passé avec succès les tests de sélection (dont tests médicaux liés à la spécialité)

Être militaire, c’est servir l’État, au sein des armées, en portant l’uniforme. Cela implique discipline, disponibilité et loyauté. Le sens de l’adaptation et le goût de l’effort sont des qualités indispensables.

Être officier, c’est être en situation de responsabilité, en particulier auprès du personnel placé sous ses ordres. Cela suppose d’avoir le sens de l’humain et une certaine forme d’exigence vis-à-vis de soi-même.