parcours PAD

Les tests d’évaluation pour les pilotes à distance

Pour sélectionner des élèves officiers du personnel navigant (EOPN) destinés à devenir pilotes à distance, les tests ont lieu au centre de sélection spécifique air (CSSA) sur la base aérienne 705 de Tours

Après que vous ayez réussi les épreuves des deux premiers jours pour intégrer le personnel navigant (EOPN) ainsi que les épreuves de sport et d’anglais du 3ème jour, la commission d’admissibilité au métier de pilote à distance (PAD) étudie vos résultats.

Les épreuves de sélection sont identiques à celles des pilotes et navigateurs.

Si votre candidature est retenue, vous êtes convoqué ultérieurement pour passer des épreuves spécifiques "pilote à distance" d'une durée de 3 jours.

Notre conseil : Il s’agit d’une spécialité qui prend de l’ampleur au sein de l’Armée de l’air. Il est essentiel que vous vous soyez renseigné sur le Drone Reaper et le métier de pilote à distance ainsi que l’escadron 1/33 Belfort. 

Mathis, élève officier PAD, vous explique le déroulement des tests :

 

Jour 1 : Les tests psychotechniques

test psychotechnique

Le premier jour de tests pour pilote à distance comprend des tests psychotechniques portant sur :

  • votre orientation spatiale (analyse qualitative de votre performance)
  • votre persévérance et votre attention
  • votre capacité visuelle
  • des inventaires de personnalité, d’intérêt et de motivation

Jour 2 : L’épreuve de groupe

Cette épreuve consiste à apprécier vos aptitudes à évoluer en groupe en vue de résoudre un problème et à vous adapter sous pression temporelle. La session doit obligatoirement comporter un minimum de 4 candidats. Dans le cas contraire, les tests de sélection sont suspendus et vous ferez l’objet d’une nouvelle convocation.

Jour 3 : Les entretiens individuels

jour 3

Ces entretiens visent à évaluer votre stabilité émotionnelle et vos motivations à devenir pilote à distance. L’un des entretiens est réalisé par un jury composé d’opérateurs de systèmes de drone experts de l’escadron drone 1/33. L’autre entretien est réalisé par un officier du centre d’études et de recherches psychologiques de l’Armée de l’air (CERP’Air).

La commission de recrutement peut décider de vous accorder le rattrapage de certaines épreuves (test de connaissances aéronautiques, entretiens…) après étude complète de vos différents résultats.

Nota : Le programme présenté est susceptible d’être modifié en fonction de contraintes ponctuelles.